Le PDSS vole au secours de la clinique Ngaliema en lui dotant du gaz hélium pour son IRM

Dans le cadre de projet d’urgence Covid-19, le Projet de Développement du Système de Santé vole au secours de la Clinique Ngaliema à Kinshasa. Il s’agit d’une dotation en hélium, gaz permettant de refroidir l’aimant de l’imagerie par résonance magnétique (IRM).

Selon le Médecin Directeur de cette structure sanitaire, le danger était visible dans la prise en charge des patients à Covid-19, et grâce à cette dotation, un équipement de plus d’un million 500 milles euros venait t d’être sauvé à la Clinique Ngaliema.

Le Docteur Roger Kongo remercie le PDSS pour cette intervention, une énième acquisition dans le cadre de ce projet après celles du renforcement de dix zones de Santé en véhicules 4×4, ambulances, motos et matériels médicaux.
……

Par l’achat de l’hélium, gaz permettant de refroidir l’aimant de l’imagerie par résonance magnétique( IRM), un équipement de plus d’un million 500 milles euros vient d’être sauvé, selon le médecin directeur de la clinique Ngaliema.

« Nous nous sommes retrouvés avec un souci, nous manquions de l’hélium pour continuer à fonctionner dans la gestion des patients. Nous avons vu un danger venir, parce qu’à moins de 15% vous mettez l’appareil en danger et la crainte que j’avais à un certain moment c’était de perdre cet investissement important que j’avais si jamais on arrivait pas à acheter de l’hélium.
J’ai compris que le PDSS avait un projet d’appui à la riposte. Je suis allé voir son coordonnateur que je remercie, et que je félicite beaucoup. Je lui ai présenté le projet, il a été très attentif. Nous sommes dans la satisfaction totale aujourd’hui de constater que c’est plus d’un million 500 milles euros qui est sauvé, parce que l’hélium que nous avons mis a permis à la Clinique Ngaliema de restaurer cet équipement de grande importnce. »

Un secours du gouvernement congolais et la banque mondiale qui tombe à point nommé alors que la Clinique Ngaliema, engagée dans la gestion de la riposte de la Covid-19 en RDC depuis le mois de mars 2020 utilise l’imagerie médicale dans lequel l’hélium est l’élément central.
Pour le coordonnateur du Projet de Développement du Système Sanitaire, le Docteur Dominique Baabo, c’est dans le souci d’améliorer la qualité de prise en charge des malades Covid-19 que cette acquisition a été rendue possible.

« Lorsque nous avons effectué des évaluations au niveau de la Clinique Ngaliema, il s’est avéré que leur appareil IRM était en carence de l’hélium. L’hélium est un intrant qui est essentiel pour le bon fonctionnement de l’IRM. Donc c’est vraiment dans le cadre de l’amélioration de la qualité de prise en charge des malades Covid que nous avons assuré l’approvisionnement en hélium pour l’appareil IRM de la Clinique Ngaliema. »

Un souci certes, qui mérite toute la reconnaissance du Docteur Roger Kongo Minga, Médecin Directeur de la Clinique Ngaliema.

« Non seulement j’ai bénéficié de l’expertise du PDSS, mais également de son accompagnement, c’est à dire du début jusqu’à la fin j’ai senti que j’avais à faire aux gens qui se battaient comme la Clinique Ngaliema. Non seulement ils voulaient que nous puissions continuer à gérer les patients qui étaient victimes de la Covid-19, mais ils tenaient aussi à ce que nous ne puissions pas perdre cet équipement de grande importance. »

Mais jusqu’où ira le PDSS avec ses interventions visant le renforcement du système de santé en RDC qui fait face à la maladie à Coronavirus?

« Ce projet a déjà réalisé beaucoup de choses, appui en logistique je dirai des véhicules, des ambulances, des motos, etc. Il faut noter également que nous avons approvisionné les structures qui sont sous la prise en charge des malades Covid à Kinshasa en oxygène, nous avons donné des équipements, nous avons également assuré la formation. Et au jour d’aujourd’hui il y a même de grosses commandes de matériels de pointe pour les services de soins intensifs qui sont en cours de livraison d’une valeur de quinze millions qui vont être mis à la disposition non seulement des structures de Kinshasa, mais également des structures qui se trouvent en provinces. Et donc, tant qu’il y aura des besoins qui sont exprimés par le secrétariat technique et tant qu’il y aura des ressources, nous allons répondre à ces besoins là », rassure le coordonnateur du PDSS.

Dotée la Clinique Ngaliema en hélium et dont le fonctionnement de l’appareil IRM est désormais stable et moins inquiétant grâce au PDSS, cette structure sanitaire de la capitale devient ainsi le cadre idéal de prise en charge des malades avec l’IRM, à en croire monsieur Nabil Chahin, Associé-Gérant de la Société Générale d’équipement SOGEQ Philips et fournisseur de cet équipement à la Clinique Ngaliema.

« Nous remercions le PDSS pour son attention vis-a-vis de la clinique, parce qu’il est clair que la clinique tendait naturellement vers une perte totale de ce bâtiment et grâce à cette intervention, je pense qu’aujourd’hui nous pourrons considérer que le seul hôpital public si je me trompe pas, le seul hôpital public en RDC aujourd’hui a cette machine c’est la clinique Ngaliema, en tout cas avec cette technologie là. »

Une intervention importante qui rentre dans le cadre de projet d’urgence Covid-19, après l’acquisition d’il y a quelques mois de la part du PDSS, constituée non seulement des véhicules 4×4 pimpants neuf, des motos, des ambulances en vue de renforcer les capacités opérationnelles , mais également du matériel pour la prise en charge des malade.
Des actions louables qui placent le Projet de Développement du Système de Santé financé par la banque mondial au cœur de la riposte contre la covid 19 en RDC.